Services financiers

La nouvelle feuille de route du Chief Data Officer

L’édition 2019 de l’enquête de place de Novaminds montre un tournant dans l’évolution du poste de CDO, avec l’émergence d’une fonction globale et transversale, rattachée à haut niveau dans les organisations.

Avec les témoignages de Pejman Gohari, CDO de Bpifrance, et Ludovic Favarette, CDMO du groupe BPCE.

Illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°845

Crise de COVID-19 : Quelle résilience des banques françaises ?

Depuis 2016, le cabinet Novaminds publie son enquête de place pluriannuelle sur la Gouvernance de la Donnée et sa Protection, dans les Services Financiers. L’édition 2019 a été menée au moyen d’entretiens approfondis auprès de 26 établissements dont les institutions d’importance systémique des secteurs bancaire et assurantiel. Elle a été l’occasion de dresser un état des lieux des évolutions constatées depuis l’apparition des premiers Chief Data Officer (CDO) et d’analyser les mutations. I. Une émergence de la fonction CDO rapide et généraliséeLa fonction de CDO a émergé il y a environ 5 ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet