Réglementation

La CRD 4 et les banques coopératives

Les banques coopératives et mutualistes ont bien entendu intégré l’ensemble de ces dispositions dites Bâle I II/CRD 4 et elles seront prêtes à les produire au 1er janvier 2014. Cependant, la voie pour y parvenir a été un peu plus longue que pour les autres groupes bancaires

L'auteur

  • Bilger
    • Adjoint au directeur de la gestion financière
      Crédit Agricole SA

Revue de l'article

Le Comité de Bâle composé des représentants des banques centrales et des autorités prudentielles de 27 grands pays [1] a défini en décembre 2010 de nouvelles normes pour renforcer la résilience des banques. Celles-ci viennent d’être transposées en Europe en juin 2013.Sur la partie majeure du renforcement des fonds propres, le Comité de Bâle s’est essentiellement appuyé sur le système des banques organisées sous forme des sociétés par actions, détenues en mains privées ou publiques. Il ne vise par sa réglementation que les banques d’envergure internationale et il s’agit là de la forme ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Banques coopératives : des valeurs, des sociétaires, de la finance… mais encore ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet