Cet article appartient au dossier : Recherche, ESCP Europe Applied Research Papers 8.

Innovation financière

Réhabiliter les actions traçantes aujourd’hui

D’origine américaine, les actions traçantes constituent une classe particulière d’actions de préférence émises afin de refléter les performances d’une catégorie d’actifs, d’une activité, voire d’une filiale. Elles se heurtent à un constat d’échec malgré des vertus atypiques indéniables. Mais aujourd’hui, leur réhabilitation ferait sens.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°359

ESCP Europe Applied Research Papers 8

Les actions traçantes ou tracking stocks, innovation financière d’origine américaine, ont été émises initialement en 1984 lors du rachat de la société Electronic Data Services par General Motors Corporation.Les tracking stocks se définissaient dès lors comme un type d’action qui reflète ou repose sur la performance financière d’une unité spécifique, d’une division opérationnelle ou encore d’un simple actif d’une société – plutôt que sur les performances financières de la société dans son ensemble [1].Outil essentiellement contractuel, les actions traçantes permettent ainsi de moduler les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ESCP Europe Applied Research Papers 8

Sur le même sujet