Marchés financiers

Les fondements de la régulation entre libertariens et néo-keynésiens

Où en est la régulation de la finance ? Non pas l’avancement des réformes, mais les principes qui lui servent de fondement. Longtemps champ d’expérimentation des théories libérales (ou libertariennes), la régulation financière reste profondément marquée par ce modèle lequel emprunte à des principes juridiques que l’on qualifie de droit néolibéral.

L'auteur

Revue de l'article

Le concept du droit néolibéral recouvre des réalités hétérogènes et l’on y rattache des auteurs divers et parfois opposés [1]. Mais plusieurs économistes et juristes ont placé la question du droit au centre de leur réflexion. Il en est ainsi de F. von Hayek bien sûr, mais aussi de R. Posner, R. Coase avec l’approche Law & Economics, J. Buchanan et G. Tullock avec l’école du Public choice, ou encore D. Friedman, et enfin, dans un ordre différent, R. Nozick et M. Rothbard. Si des différences profondes séparent ces auteurs, entre un courant jusnaturaliste et un positivisme juridique, tous ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet