DSP 2

Guerre de tranchées autour de l’accès au compte

Revue de l'article

Faut-il interdire la pratique dite du screen scraping permettant aux agrégateurs et initiateurs de paiement d’accéder aux données bancaires de leurs clients ? Si l’EBA s’y était montrée favorable dans sa proposition de standards techniques en février, la Commission a décidé d’amender sa copie en prévoyant le recours à cette technique dans le cas où l’interface dédiée proposée par la banque à ces tiers présente une « indisponibilité ou une performance insuffisante » par rapport à l’espace en ligne du client. Les banques européennes, par la voix de la FBE, ont réagi à cette annonce en rappelant leur inquiétude quant à la sécurité des données lorsque le screen scraping est utilisé, même si le tiers de paiement est dûment authentifié. La polémique avait été relancée à la suite du manifeste publié début mai par 70 FinTechs européennes et réclamant le maintien de l’option du screen scraping.