Stress-tests européens

La banque de France se félicite

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°799

FinTech : quel cadre réglementaire ?

Le 29 juillet 2016 ont été rendus publics les résultats de stress-tests coordonnés par l’EBA pour 51 banques au sein de l’Union européenne. Ces tests ont notamment concerné 37 établissements contrôlés directement par la BCE, représentant environ 70 % des actifs bancaires dans la zone euro.

Selon la banque centrale, « les banques sont mieux à même d’absorber les chocs économiques que lors du test de résistance mené en 2014 ».

En France, six groupes bancaires ont participé à l’exercice. Selon la Banque de France, « les résultats définitifs publiés […] par l’EBA montrent que les banques françaises confirment leur solidité et leur capacité de résistance face à des chocs sévères. Dans le scénario le plus défavorable, leur niveau de solvabilité se réduit  de 286 points de base à comparer à une baisse de 380 pour l’ensemble des 51 groupes bancaires européens. »

 

Sur le même sujet