Cet article appartient au dossier : Universwiftnet, Les relations banques-entreprises.

Établissement bancaire

« Une mutualisation des informations nécessaires pour le KYC présenterait de nombreux avantages »

Pour une banque, bien connaître ses clients constitue un impératif commercial mais aussi réglementaire. Les banques pourraient, très prochainement, mutualiser les informations nécessaires au KYC (Know Your Customer). Une telle évolution serait intéressante pour les entreprises travaillant avec plusieurs banques.

customer

L'auteur

  • Philippe Vollot
    • Responsable mondial de la lutte contre la criminalité financière
      Deutsche Bank

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°366

Universwiftnet: les relations banques-entreprises

Quelle organisation avez-vous mise en place, au sein de Deutsche Bank, pour répondre à vos obligations de lutte contre la criminalité financière ?Le département « Anti-Financial Crime » de Deutsche Bank, qui regroupe un peu plus de 1 300 collaborateurs, a pour mission de protéger la banque et ses clients. Il est organisé d'abord par régions, puisque nous sommes présents dans le monde entier, mais également par métiers : lutte contre le blanchiment d’argent ; lutte contre le financement du terrorisme ; fraude et corruption ; sanctions et embargos ; la Financial Crime Investigation Unit, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les relations banques-entreprises

Sur le même sujet