Cet article appartient au dossier : Dette publique : faut-il la rembourser ?.

Comptes publics

Situation et perspectives de l’endettement public en France

La dette publique a augmenté de 20 points de PIB en 2020 et le ratio dette/PIB pourrait dépasser les 150 % du PIB en 2030, augmenter continuellement ou se stabiliser à un niveau très élevé. La hausse indispensable de la dette publique en 2020 présente des risques à long terme, notamment si la BCE remonte ses taux ou ne veut plus financer plus les États qui ne prennent pas de mesures pour redresser leurs comptes publics.

Les perspectives d'évolution de la dette dépendent de celles de plusieurs indicateurs

L'auteur

  • François Ecalle
    • Président
      Fipeco (Finances publiques et économie)
    • Ancien rapporteur général de la Cour des comptes sur les finances publiques
    • Ancien membre du Haut Conseil des finances publiques

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°398
En France comme dans tous les autres pays, la hausse du déficit et de la dette publics est indispensable en 2020 pour atténuer l’impact économique et social des mesures de restriction de l’activité prises par le Gouvernement afin de maîtriser la diffusion du coronavirus et éviter la saturation du système de santé. Cette dégradation des finances publiques présente néanmoins des risques à long terme, que nous présenterons après avoir rappelé les principales caractéristiques de la dette publique française fin 2019 et fin 2020.I. La dette publique française à la fin de 2019 et de 2020La dette ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Dette publique : faut-il la rembourser ?

Sur le même sujet