Séparation banques commerciale et d’investissement : la recherche de stabilité implique la prise en compte de la diversité des modèles

Diverses propositions sont déjà sur la table pour assurer la protection des épargnants et des contribuables en cas de défaillance d’une banque : rapport Vickers, loi Dodd Frank… Mais d’autres options sont ​possibles : elles permettent de mieux structurer les bilans bancaires pour éviter que les activités de marché ne déstabilisent les autres métiers, tout en préservant la diversité des modèles d'activité.

La recherche de la stabilité implique la prise en compte de la diversité des modèles bancaires

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°749

Les agences de notation : en finir avec l'oligopole

Comment ne pas comprendre que l’ampleur des dégâts économiques et sociaux provoqués par cinq ans de crise financière soit source de révoltes ? Nombre de Français sont clairement dans cet état d’esprit [1]. Aussi est-il logique que le dossier du rôle et de l’organisation des banques et de l’ensemble du système financier ne soit plus seulement un dossier technique, mais qu'il soit devenu politique. L’objectif est donc à la fois de garantir les dépôts placés dans les banques et de ne pas faire supporter d’éventuelles faillites bancaires aux contribuables. Même si, en France, ces derniers ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet