Cet article appartient au dossier : Migration SEPA : c'est parti !.

SEPA et EBICS

De réels bénéfices au-delà de la contrainte de migration

Sage a compris tôt la nécessité d'adapter ses logiciels de gestion au nouvel environnement SEPA. Si la société se dit prête à accompagner le passage de ses entreprises clientes vers SEPA, elle constate que bon nombre d'entre elles sont peu informées sur cette migration et n'en saisissent pas les bénéfices potentiels.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°732

SEPA : enfin des dates pour forcer la mise en service ?

 La moitié des entreprises françaises utilisant le protocole ETEBAC est équipée d’une solution de gestion du Sage ; l’enjeu de la migration pour cette dernière est donc de taille. Dès 2007, Sage a anticipé les évolutions vers SEPA et EBICS en créant un groupe de travail interne constitué d’experts issus des services R&D, marketing et stratégie dont la mission était de coordonner les implémentations dans les logiciels concernés. Courant 2008, Sage faisait évoluer pas moins d’une dizaine de logiciels de ses différentes gammes de produits (comptabilité, trésorerie, ERP, paie…) pour les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Migration SEPA : c'est parti !

Sur le même sujet