Cet article appartient au dossier : Prospective 2017 : Banque, finance, assurance.

Résolution

Quel avenir pour le bail-in ?

Le suspens suscité fin 2016 par les déboires de Monte dei Paschi di Siena (MPS) montre les différentes options offertes aux banques menacées par un bail-in. Les difficultés rencontrées par MPS soulignent aussi l’importance du MREL – qui n’est toujours pas mis en œuvre – et de l’information des particuliers – qui doit être améliorée.

Illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°803

Numéro double 803-804 : Prospective 2017 - Rétrospective 2016

2016 fut une année paradoxale qui a vu l’entrée en vigueur à plein régime de la directive de résolution des banques (« BRRD ») et de son outil principal, le renflouement interne (bail-in), mais aussi l’opposition grandissante à son application. Le projet est-il déjà mort-né ? Pour répondre à cette question, il est intéressant de s’appuyer notamment sur une analyse de la situation dans laquelle s’est trouvée la banque italienne Monte dei Paschi di Siena fin 2016, étant précisé que l’écriture de cet article a été achevée le 9 décembre 2016, alors que la BCE semble avoir refusé à MPS un délai ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Prospective 2017 : Banque, finance, assurance

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet