Spécificités européennes

Pour une Europe souveraine financièrement

Avant de transposer l’accord de Bâle du 7 décembre 2017, l’Europe doit examiner l’impact de ces nouvelles normes prudentielles sur son économie. La Fédération Bancaire Française (FBF) redoute un impact très négatif, notamment sur les marchés de capitaux européens et estime que, sans aménagement des exigences prévues pour les risques de marché, la relance stratégique de l’Union des marchés de capitaux (UMC) sera très difficile.

Pour une Europe souveraine financièrement

L'auteur

Revue de l'article

Le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), le renouvellement des institutions européennes, et la transposition de l’accord de Bâle du 7 décembre 2017 doivent être l’occasion de mettre en place l’Europe du financement. Notre continent est à la croisée des chemins et doit faire des choix stratégiques.Transposer l’accord de Bâle en tenant compte des spécificités européennesLa transposition de l’accord de Bâle représente un enjeu majeur pour le financement de notre économie et pour la compétitivité du secteur bancaire européen.Cet accord risque en effet de pénaliser des pans entiers ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Bâle IV effraie, l’Union bancaire suscite l’espoir

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet