MiFID Joint Working Group : an example of pan-industry cooperation

Le MiFID Joint Working Group a été créé en avril 2005 pour évaluer les conséquences de la directive MIF sur l'environnement technologique des acteurs des marchés financiers. Il a été structuré en différents sous-groupes qui se consacrent, chacun, aux points majeurs introduits par la directive comme la best execution, les obligations de transparence pré- et post-négociation, la gestion des données? La directive devra, pour pouvoir entrer en application, être transposée dans les réglementations nationales des pays membres : ce qui conduit à créer des groupes nationaux, en relation de façon plus ou moins directe avec le Joint Working Group originel, pour poursuivre les réflexions et les travaux au sein de chaque pays.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°239

Directive MIF - Les Professionnels à Pied d'Oeuvre


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sur le même sujet