Les procédures de sauvegarde et de sauvegarde accélérée : pour une gestion proactive des difficultés financières des entreprises

Après la procédure de sauvegarde instituée en 2006 dans l’objectif de prévenir les difficultés d’entreprises, vient début 2011 la sauvegarde financière accélérée, version qui s’inspire du prepackaged bankruptcy plan américain. Elle se déploie dans un laps de temps très court et auprès des seuls créanciers financiers.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°290

Les marchés de matières premières agricoles en quête d’efficience

Pendant de nombreuses années, la législation française sur la faillite s’est plutôt attachée à fournir un cadre juridique permettant de sanctionner les débiteurs insolvables, plutôt que de les aider à surmonter leurs difficultés. Il faudra attendre 2006 pour voir le paysage juridique tenter d’apporter une autre réponse aux difficultés des entreprises, et atténuer le caractère très liquidatif des procédures collectives. C’est ainsi que la loi du 26 ​juillet 2005 (dite « Loi Perben sur la sauvegarde des entreprises »), entrée en vigueur le 1er janvier 2006, est venue accoler aux procédures ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet