Offre et demande de crédit

Les banques répondent-elles à la demande des entreprises ?

Pour Laurent Quignon, le crédit bancaire suit l'évolution de la demande des entreprises. Et les PME sont plutôt mieux traitées en France que dans l'ensemble de la zone euro. En revanche, selon Frédéric Lobez, les banques rationnent le crédit, la principale raison étant le manque de confiance des établissements dans la liquidité du système financier.

Comportement de stockage des SNF* et demande de financement

L'auteur

  • Quignon
    • Responsable du service d’économie bancaire
      BNP Paribas CIB
  • Lobez
    • Professeur
      SKEMA Business School
    • Professeur des universités
      Université de Lille Nord de France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°754

Financement des entreprises : la nouvelle place des banques

L’analyse de Laurent QuignonAprès avoir reculé à la fin de 2009 (-2,4 % en rythme annuel en novembre), l'encours de crédit aux sociétés non financières a réaccéléré jusqu'à l'automne 2011 (+5,4 %), avant de connaître un nouveau ralentissement (+0,6 % en septembre 2012).La production nouvelle diminuait de 2,1 % sur 1 an en septembre 2012, s'établissant à 240,1 milliards en cumul annuel. En février 2012, elle avait atteint son plus haut niveau depuis août 2009, soit 248 milliards d'euros.Dans un contexte d'introduction des nouvelles normes de solvabilité et de liquidité bancaires (Bâle III), ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Financement des entreprises : la nouvelle place des banques

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet