Coopération

Finance, démocratie, Europe : l'impossible triangle ?

Le rapport sur « Le rôle de l'Union dans le cadre des institutions et organes internationaux dans le domaine financier, monétaire et réglementaire » adopté par le Parlement européen le 12 avril 2016, dont Sylvie Goulard est la rapporteure, plaide pour un rôle accru du Parlement européen, une meilleure défense des intérêts stratégiques de l’Union européenne, et une meilleure représentativité européenne dans les instances globales.

Illustration

L'auteur

  • Goulard
    • Députée, Groupe de l'Alliance des Démocrates et Libéraux pour l'Europe
      Parlement européen

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°799

FinTech : quel cadre réglementaire ?

Le résultat du référendum britannique sur l’appartenance à l’Union européenne comme le succès inattendu de Donald Trump pour l’investiture républicaine aux États-Unis, devraient nous alerter. Des deux côtés de l’Atlantique, les propos contestataires portent de plus en plus.Durant la campagne référendaire britannique, il y a eu quelque paradoxe à entendre le ministre de la Justice Michael Gove, diplômé d’Oxford, déclarer sur la chaîne Sky News que « les gens de ce pays en ont assez des experts ». L’amalgame, le rejet de toute forme de compétence, face à la complexité ne sont pas tolérables. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet