Droit du travail : vers un nouvel équilibre ?

Au cours des dernières années, le droit du travail a été marqué par des évolutions législatives et jurisprudentielles contradictoires. L’impact de la législation du travail sur la compétitivité a aussi été au cœur du débat sur l’encadrement des rémunérations dans le secteur financier. Entre sécurisation des employeurs et protection des salariés, le curseur a-t-il en définitive été déplacé ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°787

Régulation financière : le poids des députés européens

Si les réformes du droit du travail occupent depuis longtemps le devant de la scène politique et sociale, le récent plaidoyer de Robert Badinter et Antoine Lyon-Caen [1] en faveur d’une radicale simplification démontre que le sujet n’est plus l’apanage de thèses libérales.  Ce plaidoyer part d’un constat simple : la multiplication des textes législatifs et réglementaires, destinés à protéger les salariés, est inopérante lorsqu’il s’agit d’atteindre l’objectif prioritaire d’endiguer le chômage. Pour autant, si la solution semble nouvelle, la recherche d’un subtil équilibre entre les droits ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet