Rentabilité

Digérer Bâle IV et finaliser l’Union bancaire

Les exigences prudentielles sont loin d’être seules responsables de la faible rentabilité des banques. La finalisation de l’Union bancaire devient urgente, car elle pourrait aider les banques à réaliser des fusions transfrontalières plus rentables.

Graphiques 1 et 2

L'auteur

Revue de l'article

Les changements réglementaires de la dernière décennie doivent être replacés dans un contexte historique. Le régulateur, à la suite de la crise financière, a souhaité réduire le risque bancaire. Cela s’est fait sur plusieurs dimensions :renforcement de la position en capital, de la structure de financement et de la position de liquidité ;meilleure prise en compte du risque lié aux expositions – via une charge en capital accrue ;diminution du cercle vicieux souverain-banque, grâce à la mise en place par l’Union bancaire du régime de bail-in.Une grande partie de cet ajustement est maintenant ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Bâle IV effraie, l’Union bancaire suscite l’espoir

Articles du(des) même(s) auteur(s)