Le cloud computing

Cloud services providers et droit de la concurrence

Le marché sur lequel interviennent les cloud services providers est à la fois source d’importants gains d’efficacité et présente des caractéristiques propices à la mise en oeuvre de potentielles pratiques susceptibles de susciter des préoccupations concurrentielles. Les instruments et concepts actuels du droit de la concurrence sont jugés par les autorités de concurrence insuffisants pour appréhender certains de ces comportements ; en conséquence, plusieurs pistes de réformes sont actuellement envisagées afin de préserver le fonctionnement concurrentiel des marchés du numérique plus généralement, mais qui devront être appréhendées et maniées avec la plus grande prudence.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°HS-2021-1

Cloud Computing : Les grands Enjeux réglementaires

Le développement rapide de nouveaux services numériques représente aujourd’hui un défi majeur pour les autorités de concurrence. Les caractéristiques particulières de ces nouveaux marchés, le pouvoir de marché acquis par certains « géants du numérique », ainsi que le déploiement par ces derniers de véritables stratégies conglomérales, soulèvent d’importantes préoccupations de concurrence de la part des autorités de concurrence, à l’origine de débats récurrents sur la nécessité d’adapter les concepts et instruments traditionnels du droit de la concurrence[1].Bien qu’il ait pour l’instant ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit