Politique monétaire

Banques centrales et transition écologique, l’heure de vérité

À la manœuvre face à la crise du Covid-19, les banques centrales se trouvent face au défi du verdissement de leurs actions, nécessaire pour réorienter et aligner la finance sur les objectifs de l’Accord de Paris. Cette volonté ne les éloignerait pas forcément de leur mandat car les dogmes monétaires des banques centrales évoluent au fil des moments historiques. Plusieurs instruments de politique macroprudentielle verte pourraient être mobilisés aujourd’hui.

Les banques centrales ont une conscience aiguë de ce risque de crise financière d’origine climatique.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°392

Enjeux post-Covid-19 : Entre instabilité financière et relance verte

Depuis la crise financière de 2007-2008, les banques centrales sont à la manœuvre et ont fait preuve d’une créativité et plasticité exceptionnelles dans leurs interventions. La crise sanitaire du Covid-19 et le cortège de dettes tant privées que souveraines qu’elle charrie les placent de nouveau sur le devant de la scène. Pour autant, les travaux d’Hercule ne s’arrêtent pas là. Outre l’accompagnement de la relance des économies, la mise sous perfusion en liquidité des banques et la mise hors marché d’une partie des dettes souveraines notamment dans la zone euro éloignant pour un temps le ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Entre instabilité financière et relance verte

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet