Cyberattaques

La banque ouverte à l’épreuve de la sécurité

Les attaques cyber actuelles sont le fruit des évolutions digitales, comme l’ouverture liée à la DSP 2 ou le développement des cryptomonnaies. Face à la multiplication des cyber-risques, les banques doivent faire en sorte que le crime ne paie plus.

Les systèmes d'information des banques de plus en plus ouverts

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°383

Cybersécurité : des menaces nouvelles et des réponses innovantes

Pendant plusieurs années, des groupes criminels comme FIN7 et Carbanak (CobaltGoblin ou EmpireMonkey) ont fait trembler le secteur de la finance. Derrière ces noms barbares inconnus du grand public se cachent certaines des campagnes de cybercrime les plus importantes : Fin7 aurait réussi à dérober plusieurs millions de dollars – pour certains, 1 milliard – en s’attaquant à de multiples entreprises partout dans le monde. Rien qu’aux États-Unis, il serait à l’origine du vol de plus de 15 millions de numéros de cartes bancaires depuis plus de 3 600 lieux. Quant à Carbanak, son principal fait ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Des menaces nouvelles et des réponses innovantes

Sur le même sujet