Cet article appartient au dossier : Bâle III : les nouvelles règles passées au crible.

Bâle III, encore un effort !

Les règles de Bâle II constituaient une profonde évolution de la culture du risque dans les banques. Mais partiellement mises en œuvre, elles n'ont pas permis au système financier de résister seul à la crise. La proposition incarnée par Bâle III constitue-t-elle, dans ce contexte, la réponse adéquate ? Dans quelle mesure va-t-elle modifier le modèle bancaire actuel ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°287

Bâle III : les nouvelles règles passées au crible

Après avoir fait face à une crise systémique de grande ampleur, ayant nécessité l’intervention massive de la sphère publique pour le sauvegarder, le système financier international négocie actuellement les termes d’une réforme de son cadre réglementaire. Toutefois, ces négociations sur Bâle III se poursuivent alors même que la mise en place de la réforme Bâle II n’est pas encore finalisée : attente de validation des modèles par les autorités de tutelle, passage en méthode avancée sur la partie risques opérationnels reporté du fait de la crise, filiales de grands groupes n’étant pas en ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Bâle III : les nouvelles règles passées au crible

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet