Assurance : "Dans le cas du risque de grippe aviaire, la modélisation n'existe pas"

Selon l'étude publiée par Fitch*, ce sont l'assurance vie et la réassurance qui seraient le plus touchées par une pandémie de grippe aviaire. Mais, contrairement aux risques de catastrophes climatiques, la situation actuelle est inédite en raison de la grande incertitude qui persiste autour de l'évolution du virus et de la concrétisation même du risque.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°237

Face au risque H5N1


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie