Cet article appartient au dossier : Union bancaire, Que veut l'Allemagne?.

Mouvement d’opinion

L’Allemagne contestée

Nombre d’observateurs en France critiquent vertement l’Allemagne, accusée de bloquer l’Union bancaire et de trop veiller sur ses intérêts propres.

L'auteur

  • Pierre-Yves Thoraval
    • Ancien Directeur général France
      Promontory Financial Group
    • Ancien Secrétaire général adjoint
      Commission bancaire

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°771

Union bancaire : que veut l'Allemagne ?

L'Union bancaire – qui donne le contrôle prudentiel des banques significatives d'au moins 17 pays de l'Union européenne (hors Angleterre) à la Banque Centrale Européenne (BCE) – est un pas très important dans la construction communautaire. Le contrôle financier et prudentiel des banques « systémiques » est en effet indispensable à la stabilité financière et à la pérennité de l'ensemble.L'Allemagne a impulsé cette réforme qui, sans elle, n'aurait pu se faire. Mais elle a limité le champ d'application de la supervision unique. De plus, de façon très convergente, les commentateurs français ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Que veut l'Allemagne?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet