Crise et secteur bancaire dans les pays d'Europe Centrale et Orientale (2/2)*

La crise dans les pays d'Europe de l'Est a révélé, et parfois amplifié, les faiblesses structurelles propres à chacun d'entre eux. Il apparaît que l'appartenance à la zone euro a relativisé l'impact de la crise, que la présence des banques étrangères peut être un facteur de stabilisation et que l'augmentation du coût du risque pourrait être absorbée par le secteur bancaire avec l'aide des institutions internationales très présentes.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°276

Où en est l'éducation financière des français


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet