Crédits non performants, en défaut, dépréciés, restructurés : la norme EBA permet-elle vraiment d’y voir plus clair ? (1/2)

Partant du constat que le concept de « restructuration de crédit » n’avait pas de définition communément admise en Europe et que les concepts de dépréciation comptable et de défaut prudentiel étaient appliqués de façon hétérogène, l’EBA a choisi de définir deux nouveaux concepts : la « non-performance » et la « restructuration ». Cette chronique traitera de la notion de non- performance, la prochaine (Revue Banque n° 772, mai 2014) s’intéressera aux restructurations.

Encours non performants, en défaut et dépréciés

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°771

Union bancaire : que veut l'Allemagne ?

Le 21 octobre 2013, l’Autorité bancaire européenne (EBA) a publié la version définitive (final draft) de la norme technique d’exécution sur les informations prudentielles relatives aux expositions « non performantes » (en anglais, non performing) et aux « restructurations » de crédits (en anglais, forbearance). L’objectif premier de cette norme est d’harmoniser les définitions et de proposer des concepts « chapeaux » qui permettront de collecter des informations comparables sur la qualité de crédit des actifs des banques européennes, et notamment sur les créances non performantes ou ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet