Paiement en ligne

PayPal quitte le giron d’eBay

Pour en savoir plus

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°787

Régulation financière : le poids des députés européens

Annoncée de longue date (voir Revue Banque n° 777), la séparation de PayPal et d’eBay intervenue officiellement le 17 juillet dernier n’est pas une surprise. Elle a eu lieu en distribuant une action PayPal pour tout action eBay détenue par les actionnaires du site d’enchères. Conformément à ce qui était prévu en 2014, Dan Schulman devient P-DG de PayPal. Depuis 2010, il était responsable Croissance d’entreprise chez American Express et avait notamment en charge le développement des offres mobiles et prépayées.

Avant même l’officialisation de cette séparation, PayPal a cherché à étoffer son offre en achetant Xoom pour 890 millions de dollars. Cette société, fondée en 2001, est spécialisée dans le transfert d’argent, le paiement de facture et le rechargement de téléphone mobile à l’international. Elle permet d’envoyer des fonds à partir d’un compte bancaire américain vers 33 pays différents, dont la France, soit par virement direct sur un compte bancaire ou une carte de paiement, soit par retrait dans des boutiques associées, ou même en livraison à domicile. À la différence de Western Union ou d’autres services de transfert transfrontaliers, le prix est fixe. Par exemple, vers la France, la transaction – qui ne peut excéder un montant de 2 899 dollars – est facturée 4,99 dollars pour un dépôt sur compte bancaire, et 10,99 dollars pour créditer une carte de paiement.

Xoom devrait rester une entité indépendante au sein de PayPal, du moins dans un premier temps. Il est tout à fait possible d’imaginer que PayPal offre Xoom à tout titulaire d’un compte PayPal américain.

 

Sur le même sujet