En bref

Orange Bank

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°842

Services financiers : Faut-il avoir peur des BIG TECHS ?

Orange Bank mise sur Samsung Pay en Espagne et Google Pay en France. Après avoir signé un partenariat avec Wirecard en décembre dernier, Orange Bank permet à ses utilisateurs sous Android de payer avec Google Pay en France. En Espagne, la banque mobile a fait le choix de Samsung Pay en complément de Google Pay depuis le 18 février dernier, une communauté qui compte déjà plus de deux millions d’utilisateurs actifs dans ce pays. Le paiement Samsung Pay via Orange Bank y sera également disponible via les montres connectées. Aucune date n’a été communiquée quant à l’activation d’une telle offre en France.

((OrangeBankES.jpg))

Golem.ai remporte le concours « 100 % Compliance » du Crédit Agricole. Cette start-up créée en 2016 propose une solution d’analyse automatique des conversations entre les conseillers et leurs clients. En utilisant l’intelligence artificielle dans l’analyse du langage (mails, voix, documents), cette solution permettra au Crédit Agricole de renforcer sa qualité de service tout en répondant aux obligations réglementaires et aux exigences croissantes du régulateur. À l’issue de ce concours, la solution Golem.ai sera testée dans une ou plusieurs entités du groupe.

Revolut s’installe en Allemagne. Après le Royaume-Uni où il vient d’ouvrir l’open banking pour adosser sa carte à n’importe compte bancaire, la France, la Suisse, le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas, Revolut est désormais disponible en Allemagne, sur les terres natales de N26, son concurrent le plus direct.

OfficiumLive va lancer sa néobanque en France. La société québécoise spécialisée dans l’aide aux tâches administratives vis-à-vis des travailleurs autonomes va se lancer en France, en ajoutant une composante bancaire dédiée aux indépendants. Cette dernière promet un compte bancaire et une carte bleue offerts à vie, 250 minutes d’utilisation de l’assistant bancaire OfficiumLIVE, le gel de prix à 1 € la minute pour les services d’assistants virtuels, mais aussi une formation en vente « doubler ses ventes en 30 jours » et un accès au programme « Affiliation OfficiumLIVE Platine ».

Mastercard ouvre un centre européen de cyber-résilience. Installé à Waterloo en Belgique, ce centre travaillera avec plusieurs centres nationaux de veille cybernétique, ainsi que des groupes industriels, des organismes en charge de l’application des lois et des banques centrales de toute l’Europe (BCE, ECCFI, Europol, FS-ISAC, Interpol, NBB et les centres britanniques NCA et NCSC) pour prévenir et lutter contre la cybercriminalité internationale et les menaces à la sécurité en général, qu’elle soit en ligne ou physique.

Diebold Nixdorf signe un accord d’ATM as a service avec JoFiCo. Cette joint-venture belge rassemble quatre banques (Argenta, AXA Bank, Crelan et vdk bank) et bpost. Diebold Nixdorf gérera désormais de bout en bout tous leurs automates bancaires, en les remplaçant dans les années à venir par de nouvelles unités de sa gamme DN Series. Pour Elke Hendrix, présidente de JoFiCo, « cette stratégie de gestion ATM-as-a-Service nous permet d’unir nos forces et de continuer à offrir un service de haute qualité à nos clients sur le long terme tout en optimisant la gestion des espèces. »

C2A Flex lance une carte multiservice pour la gestion des frais professionnels. Cette carte combine la carte carburant et une carte bancaire dédiée pour les frais à d’autres avantages comme une facture unique digitalisée afin de récupérer la TVA facilement.

Société Générale étend le paiement instantané à l’ensemble de la zone SEPA. « Après plus de 6 millions d’opérations échangées en 2019 par Société Générale, nous constatons une augmentation régulière et significative des volumes des paiements instantanés qui atteste de l’intérêt de nos clients pour ce nouveau moyen de paiement facile d’utilisation et immédiat. Le virement instantané permet en effet au bénéficiaire d’être crédité dans les 10 secondes au sein de toute la zone SEPA », explique Philippe Marquetty, directeur des paiements, Société Générale. Ce service permettant les virements instantanés dans les 36 pays de la zone est ouvert aux particuliers, aux associations, aux professionnels et aux grands comptes.

10 % des transactions mondiales bientôt sous Apple Pay ? C’est en tout cas l’estimation du cabinet Bernstein qui constate que les transactions effectuées en utilisant Apple Pay représentent déjà 5 % des transactions liées aux cartes bancaires. Elles devraient atteindre la barre des 10 % d’ici 2025. Pour les analystes de Bernstein, « Apple Pay est, sur le long terme, une menace sérieuse pour PayPal ».

 

 

Sur le même sujet