Europe des paiements

Souveraineté et marché intérieur

Hervé Sitruk appelle à une prise de conscience en Europe des enjeux de souveraineté portés par les paiements et, partant, par la gestion des données et l'émergence du secteur des FinTechs. Il plaide, dans cette perspective, pour la construction d'un réel marché intérieur européen des paiements, pour laquelle la normalisation et la réglementation ne suffisent pas.

Europe des paiements

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°826

Les épargnants à l'heure du risque

Dans les paiements, le nouveau terme clé n’est ni blockchain, ni objet connecté, ni intelligence artificielle, ni même Instant Payment, qui vient de voir son lancement, mais « souveraineté ». L’Europe, comme la France, prend conscience de l’enjeu de sa souveraineté dans les paiements, suite bien sûr aux ambitions des GAFA en ce domaine et dans celui des données – et d’ailleurs l’une pour l’autre –, mais aussi suite à la nouvelle politique économique américaine très agressive, au Brexit, qui s’annonce avec fracas, et à la prise de conscience de leur dépendance aux schemes carte ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet