Gestion des risques

Protection des données personnelles : faut-il anticiper les mutations réglementaires ?

Dans une économie fortement dématérialisée, la donnée personnelle – soit toute donnée permettant d’identifier directement ou indirectement une personne physique (cf. art. 2 de la Loi n° 78-17 du 6 janv. 1978) – devient une matière première dont l’importance dépasse peu à peu celle du pétrole. La réglementation suit cette évolution pour en maîtriser les risques associés. Ainsi, le Règlement européen sur la protection des données à caractère personnel devrait être adopté en 2015, pour une mise en application en 2017. Les entreprises financières ne doivent pas attendre pour mettre leur dispositif en conformité.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°784

Les dettes souveraines

Vols de données, débats sur le droit à l’effacement, déclarations et publications diverses [1]… les exemples ne manquent pas sur le thème de l’utilisation et de la protection de la donnée personnelle [2], traduisant ainsi la sensibilité et l’intérêt croissant du citoyen quant à son exploitation et des limites à y apporter. Face à des enjeux économiques et éthiques, en aussi forte croissance, la réglementation est en train d’opérer une mutation visant à accompagner cette évolution tout en encadrant les risques qui y sont associés.Le futur Règlement européenÀ ce titre, au-delà d’une ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet