Cet article appartient au dossier : Protocole banque-entreprise : migration obligatoire.

Mises à jour des systèmes d'information

« Nous avons renforcé nos équipes »

Les éditeurs sont prêts (éventuellement depuis fin 2009) pour le passage aux nouveaux protocoles remplaçant ETEBAC. Ils attendent à présent que leurs clients, notamment les PMI/PME, se lancent dans la migration avant le délai butoir fixé au 30 septembre 2011, mais ils craignent un engorgement  si toutes se décident en même temps et au dernier moment.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°736

Banques / Assurances : la concurrence s’intensifie

De votre point de vue d’éditeur, où en est la migration ETEBAC ?Les moyennes ou grandes entreprises ont ​démarré leur projet de migration, qu’il s’agisse de la partie protocole ou la partie SEPA, même si les échéances SEPA sont plus lointaines, à horizon 2013 et 2014. Ainsi, plus de 50 % de notre parc de grandes entreprises ont mis à jour leur logiciel de communication bancaire et paramétré au moins la moitié des banques de leur pool. Leur plate-forme a été testée et des flux réels circulent déjà dans leur nouveau protocole.En revanche, les petites et moyennes entreprises sont très en ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Protocole banque-entreprise : migration obligatoire