Stratégie marketing

Le « naming », une opportunité pour les banques ?

Les établissements financiers à la recherche d’une stratégie marketing originale peuvent recourir au naming, qui est le fait de donner le nom de sa marque à un équipement, le plus souvent sportif. Cette démarche crée de la notoriété, un lien affectif avec le public, un ancrage local, et peut s’inscrire dans un plan d’action marketing plus global, mais elle doit respecter certains critères d’efficacité.

En France, le naming reste rare. Les stades de football devraient représenter, dans un avenir proche, un des premiers domaines de son application.

L'auteur

  • Eric Delattre
    • Maître de Conférences
      Université Lille Nord de France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°757

Supervision européenne : intégration ou complexification ?

Le naming consiste pour une organisation à acquérir le droit de donner son nom ou celui d’une de ses marques à un équipement ou un lieu en vue d’atteindre des objectifs de communication marketing. De l’Allianz Arena (Munich) au Nissan Stadium (Yokohama), en passant par le Citi Field (New York), l’Emirates Stadium (Londres) ou le MMArena (Le Mans), les exemples ne manquent pas. Un état des lieux international du naming dans le football professionnel montre que les banques et autres sociétés financières représentent un des secteurs qui recourent le plus à cette forme originale de parrainage. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet