Cet article appartient au dossier : Europe des paiements : vers SEPA et au-delà.

Moyens de paiement SEPA : le consommateur, grand oublié des opérations de migration ?

Virements et prélèvements sont des moyens de paiement très utilisés par les consommateurs. Si la bascule au virement SEPA est sans conséquence majeure pour ces derniers, il n’en est pas de même pour le prélèvement, profondément modifié, qui donne aux créanciers des responsabilités nouvelles et contraignantes. Il est urgent d’en informer les particuliers.

L'auteur

  • Hervé Mondange, AFOC
    • Membre du Comité National SEPA
      Association Force Ouvrière Consommateurs

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°313

L’Europe des paiements : vers SEPA et au-delà

L’idée même de moyens de paiement européens allait certainement de soi ! Le passage à l’euro fiduciaire accompli, la création de moyens de paiement épousant non seulement cette nouvelle monnaie, mais aussi son espace d’échange et donc son caractère transfrontière, était inéluctable. Les moyens de parvenir à ce résultat, eux, étaient sans conteste plus nombreux et variés que ceux mis en œuvre en définitive. En effet, et avec quelques raccourcis pour les besoins du présent article, la solution retenue in fine est celle du remplacement pur et simple des virements et prélèvements nationaux par ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Europe des paiements : vers SEPA et au-delà

Sur le même sujet