Mobile World Congress 2012 : du salon à la pratique

Le Mobile World Congress s'est tenu du 27 février au 1er mars à Barcelone. Les services de paiement y étaient à l'honneur. Retour d'expérience d'une banque.

caixa

L'auteur

Pour en savoir plus

images
  • Javier Herraiz

    Javier Herraiz

  • Boucherie NFC

    Boucherie NFC

  • caixa1

    caixa1

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°747

Entreprises en difficulté : pour une meilleure maîtrise des risques

> Retrouvez les meilleurs moments du salon sur notre diaporama

 

Sous l’impulsion de la Caixa, la Catalogne est en train devenir une terre d’élection du sans contact. Après une première expérience à Sitges en 2010, la Caixa, Visa et l’opérateur Telefonica ont décidé de généraliser le sans contact et le NFC à la capitale de la Catalogne, Barcelone. Peu à peu, les distributeurs automatiques de la banque et les commerçants acceptent ce type de paiement.

La Caixa n’est pas la seule banque espagnole à s’intéresser au NFC. La Santander va tester son mobile wallet à Madrid. Dans un premier temps, ce sont les 6 000 employés de son siège social qui peuvent l’utiliser sur l’un des 300 terminaux de paiement compatibles, de la machine à café à la caisse du restaurant d’entreprise.

Les partenaires techniques sont l’opérateur Orange, Blackberry et Samsung, dans un premier temps. « Nous avons développé un portefeuille mobile qui fonctionne avec toutes les cartes, de débit ou de crédit, Visa ou MasterCard » explique Javier Herraiz, responsable monétique de Santander. « Tout le back-office est prêt, nous devons travailler avec les autres pour étendre le projet. Nous devons tester l’expérience du point de vue du client et du commerçant. »

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet