Inspection générale

Les armes digitales de la « troisième ligne de défense »

L’inspection générale de Société Générale a fêté ses 150 ans en mars dernier. Si ce corps de contrôle a gardé de ses origines son indépendance vis-à-vis des métiers, il a aussi beaucoup évolué au contact des nouvelles technologies.

Inspection générale et nouvelles technologies

L'auteur

Revue de l'article

L’inspection générale de Société Générale fête cette année ses 150 ans. Dix ans après la crise financière, son rôle a-t-il évolué ?Jean-Marc Giraud (J.-M. G.) : Chez Société Générale, l’inspection générale a toujours eu un rôle clé. Ce corps de contrôle a été créé en 1868, quelques années après la banque elle-même. L’inspection constitue aujourd’hui, avec l’audit interne, ce qu’on appelle la « troisième ligne de défense », la première étant au niveau des équipes opérationnelles et la deuxième reposant sur les fonctions Risques, Conformité et Finance. Elle est directement rattachée à la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet