Cet article appartient au dossier : Protocole banque-entreprise : migration obligatoire.

Gestion des nouveaux protocoles

« Il faut simplifier les formalités administratives »

L’AFTE et le CFONB ont travaillé de concert pour élaborer un modèle de contrat bancaire pour les nouveaux protocoles EBICS et Swiftnet. Pour autant, ces documents n’auront pas valeur de contrat type comme celui qui avait été rédigé pour ETEBAC 5. Les banques ont souhaité conserver la possibilité de le modifier, voire d’en proposer d’autres aux entreprises.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°736

Banques / Assurances : la concurrence s’intensifie

Quel constat faites-vous sur les migrations ETEBAC ?Selon nos chiffres qui remontent à janvier 2011, 57 % de nos adhérents ont entamé leur migration ETEBAC, 25 % de cette population étant encore en phase de tests. Mais rares sont ceux qui ont migré avec toutes leurs banques : il y a un délai de latence entre le moment où un client signe le contrat et celui où il démarre effectivement avec toutes ses banques. Mais globalement, le taux de migration est positif. La question se pose plutôt sur les entreprises moyennes et petites où il y a énormément de retard. Parmi les adhérents de l’AFTE ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Protocole banque-entreprise : migration obligatoire

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet