Formation

« Engineers for management »

Les entreprises financières et bancaires restent parmi les principaux débouchés pour les ingénieurs issus des grandes écoles françaises. Celles-ci s’adaptent pour répondre aux besoins de ces grands recruteurs. Ainsi, en 1987, l’École des Ponts s’est dotée d’une business school qui délivre aux ingénieurs une formation centrée sur la connaissance globale de l’entreprise et les soft skills de management et de leadership.

Formation

L'auteur

  • Rozen
    • Executive Dean
      École des Ponts Business School

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°785

Union des marchés de capitaux : l’Europe cherche sa voie

Quelle proportion des ingénieurs issus de l’École des Ponts travaille dans la finance ?Sur les dix dernières années, la proportion varie entre 25 et 35 %, ce qui est considérable. De manière peut-être surprenante, BNP Paribas est le premier employeur de l’École des Ponts aujourd’hui, dépassant les grandes entreprises industrielles ou du BTP. La finance recherche à la fois les hard skills pour lesquels l’École des Ponts est réputée, qu’il s’agisse de modélisation, de mathématiques financières ou d’informatique appliquée, mais aussi la capacité qu’ont les lauréats des grandes écoles à gérer ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet