Bitcoin, Ethereum, Libra et CBDC

Blockchain, une valse à quatre temps

Nous soumettons aux lecteurs une configuration possible du secteur blockchain à l’aune de l’apparition de Bitcoin, d’Ethereum, de la Libra et des CBDC (Central Bank Digital Currency ou, en français, « devise digitale de banque centrale »), qui constituent les quatre temps fondamentaux de la blockchain ; en effet, aucun autre événement (projet dérivé ou similaire) n’a eu autant d’impact sur l’économie globale.

Blockchain

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°839

Numéro double 839-840 : Prospective 2020 - Rétrospective 2019

La blockchain Bitcoin a été initialement conçue dans un seul but : créer un système décentralisé et de pair-à-pair pour échanger de la valeur monétaire, en s’affranchissant des tiers que sont les institutions financières. Certes, dans la plupart des pays, Bitcoin n’est pas juridiquement assimilé à de la monnaie. La Banque Centrale Européenne rappelle ainsi, avec constance, que seule la seule monnaie légale est l’euro.Temps 1 : Bitcoin (2008)Sur un plan économique, le débat continue de faire rage sur le statut réel des cryptomonnaies de type bitcoin. La discussion est devenue classique. La ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet