Cet article appartient au dossier : Universwiftnet, Les relations banques-entreprises.

Cryptomonnaie

Bitcoins, tulipes et liquidités

Les cryptomonnaies privées, dont la plus importante est aujourd’hui le bitcoin, suscitent des inquiétudes en termes de sécurité et de capacité à gérer de grandes quantités de transactions. Mais ne pourraient-elles pas, à terme, laisser la place à des cryptomonnaies publiques émises par des banques centrales ? Le scénario présente certains avantages.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°366

Universwiftnet: les relations banques-entreprises

Le bitcoin a déchaîné les passions en 2017 : la cryptomonnaie a commencé l’année à près de 1 000 dollars pour la terminer aux alentours de 10 000 dollars, après avoir atteint un pic de près de 19 000 dollars à la mi-décembre. Si cette extrême volatilité a causé à la fois des gains spectaculaires et des pertes abyssales, elle réduit considérablement les chances que le bitcoin soit utilisé comme moyen de paiement, ce qui était initialement sa raison d’être. En effet, la trajectoire récente du bitcoin rappelle plus la tulipomanie survenue au XVIIe siècle aux Pays-Bas, que Charles Mackay a ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les relations banques-entreprises

Sur le même sujet