Solidworks Dallas 2016

Au-delà de la CAO, Solidworks lève le voile sur l'informatique de demain

Une fois n’est pas coutume, parlons de CAO (ou conception assistée par ordinateur). Ce domaine de l’informatique reste le plus souvent réservé à l’industrie et loin des besoins de l’informatique bancaire. Pourtant, il est en pleine révolution et ses innovations peuvent influencer la banque de demain. En voici quelques exemples, piochés lors de la conférence utilisateur Solidworks qui s’est déroulée à Dallas du 31 janvier au 4 février dernier.

IMG-2336

L'auteur

Pour en savoir plus

images
  • IMG-2339

    IMG-2339

  • IMG-2340

    IMG-2340

  • IMG-2343

    IMG-2343

  • IMG-2355

    IMG-2355

  • IMG-2356

    IMG-2356

  • IMG-2357

    IMG-2357

  • IMG-2369

    IMG-2369

  • IMG-2370

    IMG-2370

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°794

Bail-in : les paradoxes du renflouement interne

Créée en 1993, la suite logicielle Solidworks sert à la conception et à la modélisation en 3D d’objets. D’abord dédiée à l’industrie avec la manufacture de pièces pour l’automobile ou l’aéronautique, elle s’est ouverte au fur et à mesure de l’ajout de nouvelles fonctionnalités à d’autres secteurs comme le design et l’architecture. Propriété de Dassault Système depuis 1997, elle s’intègre désormais parfaitement à la plate-forme 3DExperience du groupe qui intègre également des outils plus familiers au monde bancaire comme le moteur de recherche Exalead et le tableau de bord Netvibes. En 2016, plusieurs nouveautés au sein de Solidworks peuvent intéresser la finance, même si elles n’entreront pas immédiatement dans le cycle de vie bancaire. Le premier, Solidworks Visualize permet de créer facilement des rendus photoréalistes en 3D capables d’intégrer des plaquettes marketing ou d’autres outils documentaires. Ou des sites Web pour intégrer des démonstrations en 3D de produits ou de solutions à ses pages. Le deuxième, Solidworks PCB permet de concevoir des circuits imprimés directement dans Solidworks et de les intégrer dans le design d’un objet, permettant ainsi de développer, par exemple, de nouveaux outils monétiques, ou d’authentification. De plus, Dassault Systèmes propose désormais les offres de Solidworks en mode Saas à la location et en hébergeant les fichiers ainsi créés dans son cloud installé en France, en plus de l’offre classique à installer chez soit. Il devient donc possible d’utiliser les modules de façon temporaire pour un projet au trimestre ou à l’année.

Lors de sa conférence utilisateur annuelle, Solidworks n’est pas seul. De nombreux partenaires – éditeurs, constructeurs informatiques, fabricants ou prestataires de service – sont également présents et profitent de cette occasion pour annoncer leurs produits ou faire des démonstrations de leurs nouveautés.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet