Économie numérique

Analyse critique du Big Data : quelques limites du système

Trois catégories de limites viennent tempérer l’optimisme suscité par le Big Data. La première examine deux croyances erronées qui peuvent induire de sérieux biais d’interprétation et remettre ainsi en cause les postulats et conclusions d’une analyse. La deuxième examine quelques problèmes méthodologiques qui peuvent faire du Big Data un système non prédictif et non reproductible. Enfin, la troisième étudie la question d’éthique non sous l’angle juridique, mais en termes de conséquences sur les résultats d’une analyse.

Big Data

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°807

Résolution: sur qui repose l’effort ?

L’existence et l’abondance des données ainsi que leur accessibilité ont donné lieu à des déclarations enthousiastes sur le Big Data [1]. Le champ d’opportunités annoncé laisse présupposer des promesses d’une gestion efficace et fiable de nos données et d’un bel avenir pour la connaissance.Néanmoins, donner à croire que disposer d’une masse importante de données est l’ultime argument rhétorique pour effectuer des analyses et interprétations pertinentes des données disponibles, c’est engager toute la pensée dans une certaine direction en excluant de nombreux aspects, notamment les faiblesses ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet