Perspectives

L’Accord de libre-échange africain : prélude à une Eurafrique bancaire ?

Les auteurs explorent la possibilité de la création d’un marché bancaire et financer afro-européen. Si l’idée paraît utopique, ils montrent cependant que les besoins et ambitions auxquels répondrait un tel projet pourraient permettre de surmonter les obstacles qui s’y opposent.

L'Accord de libre échange africain est-il un prélude à une Eurafrique bancaire ?

L'auteur

Revue de l'article

Le lancement solennel de l’« Accord portant création de la zone de libre-échange continentale africaine » (l’« Accord ZLECAf »), lors du Sommet de l’Union Africaine organisé à Niamey au début de ce mois de juillet, nous invite à considérer l’idée (farfelue ?) d’un marché bancaire et financier afro-européen.Bien sûr, les difficultés sont nombreuses qui s’opposent à la possibilité même de concevoir un grand marché bancaire et financier s’étendant de Pretoria à Helsinki en passant par Casablanca. Mais si dresser l’inventaire des obstacles à la construction d’un tel marché déprime et désole ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet