Fiscalité : Le projet de loi de finances pour 2009

Tel qu'adopté en première lecture, par l'Assemblée nationale pour sa totalité et par le Sénat pour sa première partie, le projet de loi de finances pour 2009 n'a pas été actualisé pour tenir compte de la baisse prévisible des rentrées fiscales liées à la stagnation, voire la détérioration de l'activité économique. Cette absence d'adaptation aura pour conséquence d'accentuer le déficit budgétaire de l'année 2009, dont il pourrait résulter mécaniquement un effet de relance.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°709

Revue Banque


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)