Investissement

Coup de froid sur la FinTech

Coup de froid sur la FinTech

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°807

Résolution: sur qui repose l’effort ?

Après une excellente année 2015, le financement des FinTechs à travers le monde marque le pas en 2016, avec un nombre d'opérations en baisse de 14 % à 1 076 deals et des montants investis en chute de 47 % à 25 milliards de dollars, selon une étude de KPMG. Une baisse que les analystes imputent aux incertitudes liées au Brexit, à l'élection américaine et au ralentissement chinois. L'Europe ne fait pas exception, enregistrant une division par cinq des investissements (2,2 milliards de dollars) après deux années très actives. Des segments se montrent toutefois plus solides : le capital-risque et le corporate venture d'un côté, l'insurtech, la regtech et l'intelligence artificielle de l'autre.

 

Sur le même sujet