Financement des retraites

La capitalisation sera-t-elle à l’ordre du jour ?

cochon épargne

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°762

L'innovation est un moteur de développement

La réforme des retraites est à l’ordre du jour de la Conférence sociale lancée le 20 juin dernier. Sur la base du rapport Moreau, l’ensemble des paramètres qui pourraient être activés pour tenter de rééquilibrer le système par répartition sont sur la table. Quid en revanche d’une éventuelle relance de la retraite par capitalisation ? Selon l’AMAFI, la solution passe par un complément de la répartition sous forme de fonds de pension, c’est-à-dire des placements sur 30 à 40 ans, avec des actifs largement investis en actions, ce qui a aussi pour vertu d'assurer le financement de l'économie. L’AMAFI propose en outre de réactiver le Fonds de réserves des retraites, pour gérer cette possibilité d’investissement à long terme dans une gouvernance publique propre à sécuriser les Français . Elle rappelle enfin que le financement par capitalisation est la solution dominante aujourd’hui dans le monde en matière de retraite.

[1] Lire aussi, sur ce sujet, le supplément du Revue Banque n° 761, « Financement des retraites : sommes-nous prêts pour les fonds de pension à la française ? ».

 

Sur le même sujet