Environnement macroéconomique

VIX low, trust high : volatilité minimale, confiance maximale ?

Si la confiance semble largement partagée sur les marchés financiers, la situation économique et financière est loin d’être stabilisée. Une très grande incertitude prévaut sur l’évolution de la politique de la BCE dont les décisions de politique monétaire (taux, QE) semblent en grand en décalage avec ses exigences de superviseur. Comment sortir de cette situation contradictoire ? Quels sont les scénarios possibles et les implications pour les banques ?

environnement macro économique

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°818

Services financiers : l'innovation vue d'Afrique

En date du 3 janvier 2018, le fameux VIX, ou « indice de la peur », est autour de 9 %, soit l’un de ses plus bas niveaux depuis un quart de siècle. Cette situation n’est pas sans rappeler celle de 2006 qui précédait la crise survenue pendant l’été 2007. Mais cette fois-ci, l’indice est descendu encore plus bas. Un tel plancher pour cet indice de volatilité indique un niveau de confiance des marchés dans l’avenir quasi radieux. Ce n’était pourtant pas gagné il y a un an au moment où l’incertitude pesait, dans le contexte des pré-élections américaines ou juste après. Les conflits armés et ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet