Transformation numérique dans la BFI : une prise de conscience réelle mais récente

Les effets de la transformation numérique n’épargnent pas les BFI, même si la dématérialisation sur les marchés financiers est ancienne. Face à des clients de plus en plus exigeants en termes de réactivité et de pertinence, les BFI travaillent sur des solutions fondées sur le Big Data, l’intelligence artificielle, voire la blockchain, mais beaucoup d’entre elles doivent encore définir une stratégie claire en la matière.

algorithmes

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°821bis

Révolution numérique : Un nouvel élan pour la finance de marché ?

En mars 2018, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a publié les résultats de son enquête sur la révolution numérique [1], réalisée auprès d’une vingtaine d’établissements financiers et qui concernait toutes les lignes métiers y compris les métiers de Banque de financement et d’investissement (BFI).I. Un défi stratégique pour les BFI1. Des innovations qui s’appliquent aussi aux métiers de BFISouvent perçue pour la banque de détail, la révolution numérique est également un défi stratégique pour les BFI, mais contrairement à la banque de détail, celles-ci sont ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet