Fonds de pension

« Le seul fonds de pension français est très bridé dans sa gestion d’actifs»

L’ERAFP n’obéit ni à Solvabilité 2 ni à IORP. Il est pourtant très encadré et supervisé par plusieurs tutelles.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°797

Désintermédiation : qui veut prendre la place des banques ?

Quel est l’horizon de placement d’un fonds de pension ?En échange des cotisations, un fonds de pension reconnaît aux cotisants qu’il devra leur verser des prestations de retraite. Sauf cas exceptionnels, ces prestations prennent la forme d’une rente qui sera payée à partir du départ en retraite du cotisant jusqu’à son décès. La duration du passif d’un fonds de pension est donc élevée. Dans le cas de l’ERAFP, elle est de l’ordre de 30 ans. Les bénéficiaires ne disposent pas de droit de rachat. En comparaison, l’horizon des assureurs vie est beaucoup moins long et moins stable puisque les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Qui veut prendre la place des banques?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet