Sécurité alimentaire : le G20 prendra-t-il les mesures nécessaires ?

Alors que l’indice des prix alimentaires de la FAO a atteint un niveau record en janvier, le G20, sous l’impulsion de la France, a inscrit la lutte contre la volatilité des prix des matières premières à son agenda. Mais pour être efficace et prévenir les crises alimentaires, les réformes ne doivent pas se faire a minima.

L’évolution de l’indice des prix alimentaires de la FAO depuis 5 ans

L'auteur

  • Ambroise Mazal
    • Chargé de plaidoyer « souveraineté alimentaire »
      CCFD-Terre Solidaire
    • Membre
      Groupe interministériel sur la sécurité alimentaire (GISA)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°290

Les marchés de matières premières agricoles en quête d’efficience

Et c’est reparti ? Le Mozambique en septembre dernier, l'Algérie, la Tunisie et la Jordanie en ce début d'année ont connu de violentes manifestations, certes nourries par d’autres facteurs mais dont le déclenchement a été motivé par la hausse des prix alimentaires. La Chine, comme d’autres pays, a déjà dû réagir par une série de mesures sur les prix. Olivier De Schutter [1], rapporteur spécial des Nations unies, prévenait le 11 janvier : « Nous vivons aujourd'hui le début d'une crise alimentaire similaire à celle de 2008 ».Un nouveau record pour l’indice des prixL’indice des prix ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les marchés de matières premières agricoles en quête d'efficience

Sur le même sujet