Propositions de l'Amafi

Quel cadre de régulation pour les marchés de dérivés de matières premières ?

Alors que le G20 et la Commission européenne s'attellent à la ​régulation des marchés de matières premières, en particulier agricoles, l'AMAFI ​apporte au débat l'éclairage des professionnels des marchés français. Rappelant ​les spécificités des marchés dérivés qui en sont issus, elle propose 12 axes ​d’action de nature à assurer leur meilleur fonctionnement.

Investissement des fonds indexés de matières premières 1990-2009

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°290

Les marchés de matières premières agricoles en quête d’efficience

Les conditions de fonctionnement des marchés de dérivés de matières premières font aujourd’hui l’objet d’une forte attention publique, particulièrement au regard de la volatilité que créerait, sur ces marchés et les marchés physiques sous-jacents, l’intervention croissante d’acteurs financiers agissant à des fins spéculatives. Nicolas Sarkozy a d’ailleurs placé cette question au rang des priorités du G20 sous présidence française en 2011. De son côté, l’Europe a annoncé le lancement d’une série d’initiatives [1] dont plusieurs devraient trouver leur traduction au travers de la révision en ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les marchés de matières premières agricoles en quête d'efficience

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet